KARL JOSEPH

  • Sète : +33 (0)6 30 90 98 74
  • Cayenne : +594 (0)5 94 39 19 11
  • karl@karljoseph.com

Me suivre

Facebook    Instagram       Vimeo

BIO

Né à Cayenne, en Guyane Française, Karl Joseph rencontre la France métropolitaine lorsqu’il part y suivre ses études. Huit ans plus tard, il retourne s’installer en Guyane. Là, il redécouvre avec enthousiasme ce qui faisait son quotidien et commence à vouloir saisir en images les réalités de ce territoire marqué par l’oralité. Dès lors la photographie ne le quittera plus. Après une formation de photojournaliste à Paris, il enchaine les projets entre la Guyane et la France hexagonale et collabore régulièrement avec la presse nationale. En 2011, il cofonde le festival des Rencontres Photographiques de Guyane, lieux d’échange et de transmission autour de l’image fixe. Il en est depuis le Directeur Artistique. Depuis quelques années, Karl utilise de plus en plus la vidéo dans son travail. Il trouve ainsi une façon de compléter et de stimuler son écriture photographique. Il se considère toutefois avant tout comme un photographe documentaire et s’intéresse particulièrement aux rapports que les hommes entretiennent avec le territoire qu’ils occupent où par lesquels ils transitent, notamment au travers des phénomènes migratoires actuels. 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 

 Born in Cayenne, in French Guiana, Karl Joseph meets metropolitan France when it leaves following its studies there. Eight years later, he(it) turns(returns) to settle down in Guiana. There, he(it) rediscovers enthusiastically what made its everyday life(daily paper) and begins to want to seize in images the realities of this territory marked by the oral character. From then on the photography will not leave him(it) any more. After a photojournalistic training in Paris, he chains the projects between the Guiana and hexagonal France and collaborates regularly with the national press. In 2011, he cofounds the festival of the Photographic Meetings of Guiana, places of exchange and transmission around the fixed image. He is since the Art director there. Since a few years, Karl uses more and more the video in his work. He so finds a way of completing and of stimulating his photographic writing. He considers however above all as a documentary photographer and is particularly interested in the reports that the men maintain with the territory that they occupy where by whom they pass in transit, in particular through the current migratory phenomena.